Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Hervé de Guébriant

Sommaire

Biographie

Hervé de Guébriant (1880-1972), est celui qui a posé les fondements de l'agriculture moderne en Bretagne.

Hervé de Guébriant eut une longue vie consacrée pendant sept décennies au développement du monde et des organisations agricoles en Bretagne.

Quand il s'éteint, le 1er juillet 1972 à l'âge de 92 ans, la presse fut unanime à saluer son œuvre. « Sa disparition est ressentie par le monde agricole de toutes les générations et sur tout le territoire national avec une intense émotion », titrait alors Ouest-France. Et le Télégramme disait de lui : « L'homme qui a sorti l'agriculture bretonne de son isolement. »

Né le 21 août 1880 à Saint-Pol-de-Léon, Hervé-Eudes de Guébriant a suivi des études d'ingénieur d'agronomie. En 1904, il épouse Jeanne Mortier de Trévise qui lui donnera deux enfants à exactement un an d'intervalle. De là à dire que chez les De Guébriant, on savait quand semer les graines... Alain naît le 5 août 1905 et Anne marie, le 5 août 1906.

En 1911, il est l'un des membres fondateurs de l'Office Central des Organisations Agricoles, dont il prendra la présidence en 1919. Il occupera cette fonction jusqu'en 1956, devenant ensuite, et jusqu'à sa mort, président d'honneur.

En 1912, il fonde la première Caisse mutuelle de France contre les accidents du travail agricole. Bien avant la législation qui n'interviendra qu'en 1922. Blessé pendant la guerre de 14-18, il est fait prisonnier en 1915 et obtient plus tard la Croix de guerre.

En 1922, il fonde la Caisse centrale de réassurance contre les accidents du travail et en 1923, la caisse régionale.

Il devient également le premier président de la chambre d'agriculture du Finistère, dès 1927 et ce jusqu'en 1959.

Seule zone d'ombre dans cette moisson de titres et de décorations : il fut fait prisonnier à la fin de la Seconde guerre mondiale et interné pendant 10 mois sous l'accusation « atteinte à la sécurité extérieure de l'État». Ce qui ne l'empêchera pas 27 ans après, de se faire épingler grand officier de la Légion d'honneur par Yvon Bourges, alors secrétaire d'État aux Affaires extérieures...

Privé du droit d'administrer les organisations, il poursuit en Conseil d'Etat les ministères de l'Agriculture et de l'Intérieur, obtient gain de cause et retrouve ses responsabilités trois ans plus tard.

Il se consacre alors au redressement du monde rural après guerre et à la modernisation de l'agriculture. Quelques mois avant sa mort, en décembre 1971, il clamait encore à Brest « cette industrialisation, loin de la redouter, nous, agriculteurs bretons, nous la proclamons nécessaire ».

Hervé de Guébriant, à la fin de la seconde guerre mondiale, vendit ses terres de St Pol de Léon, de Santec, Carantec, Mespaul... aux Agriculteurs et aux habitants pour le franc symbolique. Cela permit à beaucoup de construire leur maison.

Il est le père fondateur de l'Office Central de Landerneau, du Crédit Mutuel, de la MSA, SOS AMA qui deviendra plus tard Groupama, de la Coopérative des Agriculteurs de Bretagne...

Localisation

Une rue à Landerneau.
Rue Hervé de Guébriant à Landerneau
Chargement de la carte...


Anecdotes sur cette rue

En attente de contribution

.../

/...


Voir aussi

Lien externe

Source

Outils personnels