Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Gwenhaël Cissé, espoir du Skol Gouren Plouzané

Gwenhaël, 19 ans, est étudiant en licence comptabilité gestion (2ème année). Depuis plus de quatre ans, il pratique la lutte bretonne au Skol Gouren Plouzané, dont les palenn (tapis de lutte) sont à poste dans son quartier, au gymnase de Kroaz Saliou.

Gwenhaël Cissé, lutteur du Skol Gouren Plouzané

Sommaire

Le choix d'un sport lié à la culture bretonne

Gwenhaël en pleine action contre un lutteur sarde

Après trois ans de pratique du judo et un an d'interruption de toute activité sportive, des amis lui font découvrir le gouren. Ce sport intensif lui permet de se défouler et de se donner à fond, sans animosité dans les rapports à l'adversaire. L'ambiance générée par ce sport de compétition, moins individuel que le judo, lui a tout de suite plu. Davantage basés sur des valeurs traditionnelles et collectives, ces arguments ont convaincu Gwenhaël de s'y mettre.

Même s'il n'est pas bretonnant, seulement amateur de musique (guitariste avec des amis) et de fest-noz, le jeune lutteur affirme l'appartenance de son sport à la culture bretonne. Pour lui, il est nécessaire de garder ses valeurs, d'être vigilant à ne pas le laisser évoluer vers des pratiques négatives comme on le voit dans certains sports. Cela passe aussi par l'éducation et la pédagogie pour le faire découvrir aux autres.

Le Skol Gouren, des activités diversifiées

Gwenhaël se sent bien parmi ce groupe d'amis entraîné par Benoît Foll (lutteur expérimenté, plusieurs titres de champion interceltique). On y trouve Thomas Kérébel, le plus aguerri, qui a une particularité, outre son tempérament de gagneur : il s'est imposé un régime sévère pour perdre du poids et ne pas combattre dans la même catégorie qu'Ewen Salaün, de Brest. Les deux autres sont Goulven Tassel et Helouri Coail, qui, eux, pratiquent la lutte bretonne depuis leur plus jeune âge.

10 à 20 lutteurs, jeunes et adultes, plus quelques occasionnels et des adultes pratiquant en loisir se retrouvent pour les entraînements. Ceux-ci sont structurés en plusieurs parties : échauffement, travail physique (musculation) et entraînement spécifique de gouren. Le back-hold n'est abordé qu'en cas de compétition en vue, comportant cette lutte écossaise. Les entraînements sont construits selon des cycles établis après un bilan des combats perdus afin d'améliorer les techniques et les prises de base.

En plus des compétitions organisées par la Fédération de Gouren (championnats du Finistère, de Bretagne et Interceltiques), les lutteurs peuvent participer pour le plaisir aux tournois d'été où l'ambiance est plus détendue, l'enjeu étant moindre.

Une autre facette de l'activité de Gwenhaël consiste à partager sa passion avec les plus jeunes. Le samedi matin, comme Goulven et Helouri, il aide Jean-Paul Goarzin à initier au gouren les enfants de 7 à 11 ans, garçons et filles (moins nombreuses, mais plus assidues). Les activités proposées sont essentiellement ludiques : mouvements et travail technique sont abordés sous forme de jeux. Deux à trois fois par an, des rencontres regroupant les Skolioù du Nord-Finistère leur permettent de s'essayer aux premiers combats. En fin de saison, ils peuvent également participer aux tournois d'été (Larret et le Dellec).

Des évolutions et des projets

Pour Gwenhaël, le niveau du club est bon. La preuve, il vient de gagner le trophée par équipes en seniors. Des jeunes commencent à « se réveiller » et montent progressivement, signe positif pour la coupe des clubs. La concurrence se trouve surtout du côté des Skol Gouren Brest, Mein Zao de Trégunc-Névez et Louargat qui compte un effectif féminin bien étoffé. L'absence de seniors féminines et le petit nombre de seniors hommes à Plouzané restent des problèmes à résoudre pour l'avenir. En ce qui le concerne, Gwenhaël, déjà titulaire des brevets d'initiateur et de moniteur 1er degré, envisage de parfaire sa formation en passant le BF 2 pour améliorer sa connaissance de la psychologie et des méthodes d'entraînement spécifiques au gouren.

Quelques titres

L'équipe de Bretagne espoirs masculins, championne d'Europe 2016

Quelques titres pour les lutteurs de Plouzané lors des Championnats d'Europe de Luttes Celtiques à l'Arena de Brest en avril 2016 :

en Gouren

  • Catégories Senior masculin - 62 kg Thomas Kérébel
  • Catégories Espoir masculins - 62 kg Goulven Tassel - 68 kg Helouri Coail


en Back-Hold

  • Catégories Espoir masculins – 62 kg Goulven Tassel - 74 kg Gwenhaël Cissé
  • Classement général par équipes
  • Espoirs masculins : Bretagne 1ère (dont Goulven Tassel, Helouri Coail et Gwenhaël Cissé)

Pour en savoir plus

Commons-logo.svg

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur « Gouren ».


Outils personnels