Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Gare vers le Conquet

Gare vers le Conquet
Collectif-jq.jpg
Un article de : Echo de Saint-Pierre Quilbignon
Parution : mars 2006
N° : 181
Auteur : François Kergonnou



Sommaire

Vive notre gare... et en route pour le Conquet !

L'Hirondelle, la diligence de Brest-au Conquet. (1903)


Décidément, rien ne manquait chez nous à Saint-Pierre Quilbignon. Il y avait même une gare ! Le saviez-vous? Ainsi, avec les beaux jours de l'été, auriez-vous souhaité, vous aussi, partir vers les belles plages environnantes ou d'autres plus lointaines avec, pour couronner le voyage, comme un parfum d'exotisme ?

En effet, un tramway électrique reliait Saint-Pierre au Conquet, 1903 et 1932. Il fut même prolongé jusqu'aux portes de Recouvrance dès 1908.

Un service de diligences

Ce fut d'abord un service de diligences qui assura cette liaison. Puis pendant près de 30 ans le tramway navigua sur cette ligne pour le plus grand bonheur de tous. Comme la diligence, il a eu aussi son temps et a été remplacé en 1932 par un service de cars... Mais la gare, cette aïeule, est toujours là, faisant partie de notre bourg depuis plus de 100 ans...

L'appel du large

La gare de Saint-Pierre

C'est vrai qu'elle est discrète et que vous ne l'avez peut-être pas remarquée... Elle porte sans doute la marque du temps et ses rides sont celles de nos grand-mères au chemin de vie si bien rempli. Certes elle a vu passer bien du monde et a participé à l'histoire de toute une population... Marchandes de beurre de Plouzané et d'ailleurs venant vers la ville écouler les produits de leur exploitation, principalement le vendredi ou encore, le dimanche, l'appel du large pour une partie de la population ouvrière et commerçante. Que deviendra-t-elle ?

Les bombardements

Et puis, cette vénérable a frémi sous les bombardements et a assisté aux durs combats de la Libération. Par chance, elle est restée debout. Et alors ? Eh bien elle nous regarde et nous questionne. Serons-nous des ingrats  ?

L'arasement du café Kerber

Certes, avec soulagement mais aussi inquiétude, elle a vu l'arasement du café Kerber et de ses dépendances ! Avec soulagement car elle se trouve tout à coup dégagée comme par le passé. Avec inquiétude car elle ne connaît pas encore son destin. C'est sûr qu'avec un bon brin de toilette la nouvelle coquette pourrait, pour un peu, rivaliser avec l'ancienne mairie, son aînée de plus de 35 ans. Et puis encore, notre chère petite gare le sait, elle pourrait se séparer de la partie atelier (située sur sa gauche) devenue Bains Douches pendant quelques années.

Vers le soleil ou le travail

J'entends encore les rires de ceux qui partaient pour une journée de soleil... Mais c'était aussi le travail à travers le déplacement quotidien d'une population paysanne.


François Kergonnou

Liens internes

Liens externes

Outils personnels