Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Frères Crouan

La première page de l'alguier des frères Crouan (exemplaire de l'université de Bourgogne)

Pierre-Louis et Hippolyte-Marie Crouan sont nés à Brest. Pierre-Louis, le 27-04-1798, Hippolyte-Marie, le 22-11-1802. Ce sont les fils d'Étienne-Florent Crouan, fournisseur de la marine, qui était connu à Brest au moment de la révolution sous le nom de Crouan-Chandelle.

Sommaire

Les pharmaciens brestois

Pierre-Louis est reçu pharmacien en 1817, et s'installe à Rouen. Son jeune frère obtient, lui, son diplôme à Paris en 1829 après s'être perfectionné dans l'officine de son frère.

Les deux frères s'installent dans leur ville d'origine, en 1829, 6 rue de la Fraternité, devenue depuis rue d'Orléans puis rue Étienne Dolet. Passionnés de botanique, ils herborisent, s'intéressent aussi aux champignons et publient dans les revues scientifiques de l'époque.

A partir de 1833, leurs communications scientifiques se succèdent dans les Archives de Botanique, les Annales des Sciences Naturelles ou le Bulletin de la Société Botanique de France. Ils correspondent alors avec les meilleurs spécialistes des algues d'Europe.

Les algues du Finistère

Ils publient, en 1852, à 50 exemplaires, un herbier ou plutôt un alguier en 3 volumes qui comporte 404 échantillons d'algues du Finistère en remarquable état de conservation. Ce travail est le fruit de plus de 15 ans de récolte méthodique et de préparation des échantilllons.

Cystoclonium purpurascens, une des espèces présentées dans l'alguier des frères Crouan (exemplaire de l'université de Bourgogne)

Les 50 exemplaires sont actuellement dispersés à travers le monde : quelques-uns sont conservés en France : museum d'Histoire Naturelle de Paris, bibliothèque municipale de Brest, université de Bourgogne à Dijon, université de Bretagne Occidentale à Brest, bibliothèque universitaire d'Aix-Marseille, bibliothèque universitaire de Nantes et station de biologie marine de Concarneau où se trouvent rassemblées les collections des frères Crouan.

La flore du Finistère

En 1867, ils font paraître une flore du Finistère, couronnement de leurs recherches et qui est restée longtemps un modèle de flore locale. Depuis 1860, ils avaient abandonné leur charge de pharmaciens pour se consacrer à ce travail.

Ils décèdent tous les deux, à deux mois d'intervalle, en 1871 (Hippolyte le 4 Juin et Pierre le 19 Novembre).

Deux genres, un genre de champignons et un genre d'algues seront nommés Crouania en forme d'hommage. Il est surprenant que dans leur ville natale, aucun nom de lieu ne rappelle leur souvenir.

Publications

En dehors des articles dans les revues de sociétés savantes les frères Crouan sont les auteurs de :

  • Crouan, P.L.; Crouan, H. (1852). Algues marines du Finistère 3 vol.
  • Crouan, P.L.; Crouan, H. (1867). Florule de Finistère, Contenant des Descriptions de 360 Espèces Nouvelles de Sporogames, des Nombreuses Observations. i-x, 262 pp., 32 col. tabs. Paris & Brest.

Galerie

Sources

  • A.-H. Dizerbo, Les frères Crouan, botanistes et pharmaciens brestois Les Cahiers de l'Iroise n°5 - 1955, p 36

Liens externes

Outils personnels