Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Four à chaux de Rozan

Four à chaux de Rozan
Chargement de la carte...


Construit en 1839, c'est le plus important des fours à chaux de la presqu'île de Crozon. Il est nstallé à proximité de carrières de calcaire, ainsi que des gisements naturels d'huîtres.

Le gisement de calcaire a été repéré par un pharmacien de Quimper, Mr Bourassin, qui confie l'exploitation à Mr Boulet associé à des nantais. La société se nommait « Les calcaires de Rozan », société qui a fonctionné jusqu'en 1870-1874 environ.

Une partie du calcaire exploité est exporté vers Quimper en échange de charbon.

La cheminée a une hauteur de 11m avec un foyer de forme ovoïde concave (type ballon de rugby). On empilait par le haut (le gueulard) une couche de combustible, une couche de calcaire, une couche de combustible, etc. Le calcaire était brûlé à une température avoisinant 1200o C. La chaux Wikipedia-logo-v2.svg est récupérée à la base du foyer.

Il fonctionne selon le principe Simoneau, ingénieur, qui a déposé un brevet en 1845. On trouve ce même modèle à Regnéville-sur-Mer (50) Wikipedia-logo-v2.svg où se trouve un musée.

La chaux était utilisée en agriculture (amendement) et en construction (liant), pour les fortifications, comme les forts par exemple.

Le four appartient au Conservatoire du Littoral. Il a été inscrit sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1986. Les premiers travaux de restauration débutent en 1969.



Outils personnels