Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Découverte de Brest à 55 ans

En vacances, tandis que mon compagnon effectuait le pélerinage breton Tro-Breizh, il a eu la gentillesse de me faire découvrir Brest, la ville de toute son enfance, jusqu'à son service militaire.

Pont de Recouvrance la nuit

J'ai donc découvert le fameux port, j'aime tous les ports, mais celui-ci m'a véritablement impressionné, non par sa taille mais par son profil particulier, très protégé, bâti de telle façon que d'après l'histoire pratiquement tout Brest fut rasée (il reste quelques pans de belles maisons, et la rue Saint-Malo) et reconstruite tellement rapidement que c'est une ville de courant d'air; d'après les anciennes photos, on voit les ouvriers allant à l'arsenal par des détours et des escaliers, à l'abri des vents d'hiver. Je pense bien que l'aviation allemande avait de la peine à toucher les bateaux à l'intérieur du port. Pour l'anecdote, la sœur de mon compagnon, une vraie Bretonne de plusieurs lignées, à tout de suite passé un diplôme afin d'obtenir un poste qui lui permettait de renseigner la résistance. A 95 ans elle est malheureusement exilée de sa ville natale, mais sa croix de mérite lui a valu bien des félicitations, elle qui a pensé qu'il était impossible de faire autrement que de résister. D'ailleurs, enceinte de 4 mois, elle a été emprisonnée par la Gestapo, avant d'être relâchée pour la naissance de son fils (le toulousain, qui a tout oublié de la Bretagne !).

Et donc, j'ai découvert les crêpes de blé noir, les petits bistrots sympathiques de Recouvrance, le cidre brut de Fouesnant, les spécialités qui tiennent bien l'estomac, le kig-ha-farz, svp corrigez mon orthographe, et le kouign amman. J'ai découvert le mot Ker, maison et plus de nuances, Ti Ker, toutes directions, Brezhoneg (attention à l'accent tonique!) Et j'ai eu l'opportunité de faire quelques photos de promeneuse.

Brest, en été, surtout l'année de la canicule, c'était superbe, les gens trainaient sur les terrasses par 25 degrés alors que les champs (vus d'avion) étaient brûlés dans les zones précédent Rennes. Nous avons pu ainsi faire le tour des iles en Poix... pour nous rafraichir; nous allons régulièrement sur le port manger, et avons eu l'occasion de faire un tour aux jeudis de Brest. C'est une ville jeune. Avec une cinémathèque riche et pleine d'initiative.


Ce contenu est publié sous licence Creative Commons BY-ND

Cc-by-nd icon.svg

Vous êtes libre de :

partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre

d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales

Selon les conditions suivantes :
Cc-by new.svg Attribution (BY) — Vous devez citer l’auteur de l’œuvre.
Cc-nd.svg Pas d’œuvres dérivées (ND) — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.
Outils personnels