Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Cartographe et employée au Ministère de l'Intérieur

Entretiens réalisés à la résidence Ker Digemer par Dorine Caroff et Léna Madec




Cartographe

J'étais secrétaire, je préparais 180 mots/minute à la sténo. Mon père était militaire et il a été affecté à Rochefort. Je l'ai suivi, donc ma vie s'est trouvée un peu bouleversée. Comme il n'y avait pas de personnel à Rochefort, je fus «Â réquisitionnée ». Je suis donc rentrée à l'arsenal de Rochefort qui était très vétuste, rien n'était organisé, cela a été une vie épouvantable. Mon rôle était de prendre les messages téléphoniques. Il n'y avait pas de sténographe. On m'a donc mis au téléphone.

Pendant la guerre, il y avait beaucoup de travail. Après la guerre, on est revenu à Paris. Il y avait besoin de correcteurs de cartes marines, un travail que je n'avais jamais fait. Il fallait indiquer les bouées, les épaves, les feux aériens. Il y avait une responsabilité Après il a fallu que je passe un examen, je me suis trouvée aux cartes, que je ne connaissais pas. Je suis revenue à Brest où j'ai terminé ma carrière marine à Brest. J'ai appris le métier au fur et à mesure. Dans la vie, il faut avoir plusieurs options, comme pour moi le secrétariat et les cartes. On apprend toujours, il faut s'adapter. Je ne regrette rien.


Commerçante et Ministère de l'Intérieur


Je suis née au Folgoët, dans une ferme. J'ai quitté la ferme à 13 ans pour venir à Brest en 1948. J'ai travaillé aux Halles Saint-Martin, dans une petite boutique de légumes et de fruits pendant cinq ans avant d'être à mon compte. J'ai vendu des légumes chez un espagnol, j'ai connu mon mari qui était dans la marine. J'ai été à Alger pendant un an, puis nous sommes revenus à Paris. J'ai travaillé dans une mutuelle, puis au Ministère de l'Intérieur pendant 25 ans, notamment avec Pasqua. Je travaillais à la Sécurité Sociale, et à la Mutuelle de la Police. Nous avons travaillé au début de l'informatique. C'était un bon poste, mais c'était très dur.

Outils personnels