Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Brigitte Omnès, coordinatrice du collectif Bretagne sans OGM pour le Finistère

Interview de Brigitte Omnès coordinatrice du collectif Bretagne sans OGM pour le Finistère, publiée initialement dans le magazine Brest-Ouvert.Net

Brigitte Omnès.jpg

Tu es connue pour ton engagement pour la défense de la biodiversité et contre l'introduction de plantes génétiquement modifiées en agriculture, pourquoi ce combat te semble-il si prioritaire ?

La contamination par les OGM existe dès la mise en culture. Les cultures, longtemps freinées, sont entrées en force en 2007 en France avec 22 000 Hectares de mais BT et 100 000 H prévus en 2008. Il s'agit donc d'état d'urgence. Le soja OGM n'est importé que depuis 7 ans hors aujourd'hui Cargill Brest n'importe plus que du soja OGM. Tout va très vite.


Parmi tes ami-e-s faucheur-e- ou les personnes qui les soutiennent, il y a un bon nombre de femmes, comment tu expliques qu'elles s'engagent aussi activement dans ce combat ?

En matière d'écologie les femmes sont nombreuses et même écorchées vives, elles donnent la vie et le plus souvent la nourrissent, la cultivent.

C'est la mise en péril de la vie qui les porte je crois. C'est ce qui me pousse à agir pour ma part.


Vous essayez de mettre en pratique les méthodes de non violence et de la démocratie actives dans vos actions, quel bilan en fais tu ?

Je suis pour l'action non-violente, faite pour exprimer, informer. Le combat se durcira sûrement chez les agriculteurs. Je n'irai pas me battre dans les champs mais par d'autres actions je continuerai à faire entendre les dangers des OGM, des pesticides, des radiations nucléaires...


La désobéissance civile est souvent revendiquée comme légitime dans ce combat, par José Bové en particulier, qu'en penses tu ?

La désobéissance civile a permis d'avancer en démocratie, le devoir civique de contester des lois iniques est inscrit dans la constitution.


Comment en es tu venue à t'engager dans ce combat pour la planète et son avenir ?

Parce qu'un abattoir de poulets faisait ce qu'il voulait devant ma porte en toute illégalité. J'ai contacté le service de l'environnement et les Verts.

Erika qui a suivi m'a lancé dans la bataille, en découvrant les dangers de notre société industrielle, j'ai vu l'avenir s'effondrer.

Depuis, je m'insurge.


Comment arrives- tu à concilier vie familiale et engagement actif au service d'une telle cause ?

C'est pas évident...Mais les enfants grandissent et partent, l'absence de mon marin de mari m'a permis de me libérer pas mal de temps aussi.


Ce contenu est publié sous licence Creative Commons BY-ND

Cc-by-nd icon.svg

Vous êtes libre de :

partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre

d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales

Selon les conditions suivantes :
Cc-by new.svg Attribution (BY) — Vous devez citer l’auteur de l’œuvre.
Cc-nd.svg Pas d’œuvres dérivées (ND) — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.
Outils personnels