Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Auguste Bergot

Sommaire

Localisation

Une rue à Brest dans le quartier de Bellevue

Rue Auguste Bergot, Bellevue à Brest
Chargement de la carte...


Anecdotes

En attente de contribution

.../

/...

Biographie

Adjoint au maire de Brest, poète et romancier, Auguste Bergot est né en 1891 à Portsall et décédé le 28 décembre 1966 à Brest. Venu habiter avec ses parents à Brest, Auguste Bergot a fréquenté l'école primaire de la rue Monge. Il entreprend une carrière militaire qu'il doit interrompre suite à un accident. Il travaille ensuite aux P.T.T. Ses mutations le mèneront à Nice, Biarritz, Vichy et La Baule. Durant ses affectations, il puise dans les nouveaux paysages qu'il découvre des souvenirs qui alimenteront ses romans.

En 1924 il crée à Brest les « Jeux floraux de Bretagne ». Outre plusieurs plaquettes, il publie des romans dont : L'espionne maquillée, Au bar des trois Marsouins, L'ermite de Trémazan, Au pays de nos ancêtres où l'auteur nous dévoile la ferme de Ridiny, son lieu de naissance. Sur le site Internet Visite ancienne de Portsall on retrouve des légendes tirées de ce dernier livre.

Auguste Bergot entre dans la municipalité brestoise Victor Le Gorgeu en mai 1935. Il y est nommé adjoint au maire délégué aux Beaux-Arts. Durant son mandat il s'intéresse au musée et à la bibliothèque municipale. Pour ne pas se plier aux ordres du gouvernement de Vichy, il quitte par la suite la politique. Une rue de Lanrédec porte le nom d'Auguste Bergot.

Sources : « Brest au fil des rues » de Paul Coat et Luc Duchouroux. « La vie à Brest de 1848 à 1948 » de J. Foucher et G.M. Thomas. Jean-Louis Vennéguès

Lien interne

Lien externe

Source

  • Bellevue, journal de nos quartiers
Outils personnels